La vie au jardin jour après jour...

lundi 19 novembre 2018

Libérée sous condition

Ce matin à l'intérieur du piège déposé dans la maison:


Quelques minutes plus tard l'intruse est libérée tout au fond du jardin près d'un tas de terre et d'un amas de feuilles à la condition de ne plus pénétrer dans la maison.
J'espère que le pacte sera respecté.
J'ai tendance à prendre mes désirs pour des réalités...

 Une seconde souris a été capturée par un des chats dormant au salon, elle a eu moins de chance,  je n'ai retrouvé que les viscères et la queue!

samedi 17 novembre 2018

Ennemi identifié!

Cette nuit le piège photographique a fait son travail, l'ennemi est identifié:
Il ne s'agit pas d'une souris de toute une famille!
Monsieur Odile a trouvé le nid par hasard.

 Il y en avait toute une famille à l'intérieur.
Il a réussi à le sortir très vite dehors et laisser les souris se sauver au jardin mais deux ou trois d'entre elles sont parvenues à s'échapper dans le chalet...

Pas de capitulation pour nous, la guerre se poursuit!

vendredi 16 novembre 2018

Déclaration de guerre!

Il y a quelques jours, en sortant le broyeur du chalet de jardin, voici ce que monsieur Odile a découvert:
La réserve de graines destinées à alimenter le cabaret des oiseaux cet hiver était entamée.



et le bas de la porte d'entrée avait été grignotée!


La moutarde m'est montée au nez, j'aime les petits animaux du jardin mais là, il ne faut pas exagérer!
Aux grands maux les grands moyens, direction le magasin de bricolage le plus proche et là, bonheur parfait, je découvre l'arme absolue qui me délivrera des ces satanées bestioles!




Enfin quand je parle de destruction massive, je m'avance peut-être un peu...
Incapable de tuer qui que ce soit, j'ai opté pour un piège à rat  qui emprisonne la bête sans la blesser


et un piège à souris de plus petites dimensions qui aura le même effet.


 
Il n'y a plus qu'à espérer que le mécanisme soit au point, et nous irons relâcher nos prisonniers un peu à l'écart du chalet de jardin.

Mais pour être tout à fait honnête, il me semble qu'une nuit, la porte du dit chalet est restée ouverte et c'est notre faute si un petit animal s'y est introduit...

jeudi 15 novembre 2018

Derrière les grilles du jardin

Je n'aimais pas l'automne lorsque je travaillais, le "mauvais" temps, la nuit qui tombe de plus en plus tôt et le soleil qui se lève de plus en plus tard.
Maintenant que j'ai mon temps, je découvre les joies de l'automne et j'en  profite pour me balader.
Comme les bois sont jolis en cette saison.


Bon, ceci ne doit pas me faire oublier le jardin, il y a fort à faire!

mercredi 14 novembre 2018

Petit nettoyage

Le froid arrivant la semaine prochaine, hier après-midi j'ai ôté les sous pots des potées estivales.
Nous allons rentrer les fuchsias et autres plantes craignant le froid avant lundi soir car des gelées nocturnes sont annoncées.

Je sens que le lumbago nous guette...

jeudi 1 novembre 2018

C'est qui la patronne?

En tout cas, ce n'est pas moi!

J'ai livré une lutte sans merci aux anémones du japon qui colonisaient sans vergogne le parterre où elles étaient plantées et prenaient leurs aises dans l'allée gravillonnée jouxtant ce parterre.
C'était sans compter sur la robustesse de ces "pestes", mais je dois reconnaitre  qu'elles sont bien jolies tout de même...

mercredi 17 octobre 2018

Découverte!

Après cinq nuits de veille, le piège photographique nous révèle l'identité d'un visiteur de la nuit.



Il doit s'agir d'une fouine (enfin je pense...).
Si vous pouviez affirmer ou infirmer, je vous en serais reconnaissante!