La vie au jardin jour après jour...

samedi 15 décembre 2012

Auprès de mon arbre...


 Moi, c'était plutôt auprès de mon frêne...





Victime de son grand âge, il est mort et devenait dangereux...

Il est 17h45, voilà, c'est fini...

Poids du tronc: 2,2 tonnes


8 commentaires:

  1. les végétaux sont comme nous pas éternel et c'est toujours bien triste quand on en perd un.
    Ce grand frêne devait te faire de l'ombre bienfaisante en été . son bois l'as tu gardé pour le feu???

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement Nanou , ce beau frêne nous dispensait une ombre bienfaisante au plus chaud de l'été.
      L'habitation était protégée des grosses chaleurs...
      S'en est fini...
      Nous planterons un autre arbre, car nous avons pour principe de remplacer chaque arbre mort.
      Cependant nous savons que nous ne les verrons jamais grands...alors nous le faisons pour les futurs habitants de notre maison, en espérant qu'ils ne joueront pas de la tronçonneuse à peine arrivés...mais d'où nous serons, nous n'en saurons rien et c'est mieux ainsi...

      Supprimer
  2. C'est bien triste ! Il était la quand j'étais petit.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et même probablement avant que ma grand-mère naisse en 1898...

      Supprimer
  3. C'était donc un très bel arbre qui a été apprécié à sa juste valeur par plusieurs générations et qui a eu une très longue vie!
    Vous, comme lui, avez eu de la chance!
    Je connais ce chagrin de perdre un arbre qui a toujours fait partie de sa vie et t'envoie toute ma jardinière affection!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as les mots justes, Hortelina.
      C'est exactement cela.
      Merci

      Supprimer
  4. En effet il était énorme ! Les grands moyens pour l'abattre : c'est impressionnant ! Il était vraiment beau, quel perte

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui, Jacqueline, j'en suis encore bien triste...

      Supprimer