La vie au jardin jour après jour...

vendredi 15 février 2019

Rien ne se perd, tout se transforme (suite)

Cet après-midi j'ai commencé le tri des branches provenant de la taille des haies.
J'essaierai, en plus d'en faire des tuteurs, de fabriquer de petites bordures en plessis...

jeudi 14 février 2019

Rien ne se perd, tout se transforme!

Monsieur Odile taille les haies de charmilles et d'érables champêtres.
Forcément il ya des branchages...


Demain je vais prendre mon petit banc bien pratique de Mémère Jardinière:
et je vais trier toutes ces branches, repérer celles qui sont bien droites, couper les départs de branches latérales et ainsi j'aurai de jolis tuteurs pour soutenir les plantes et ils s'intégreront parfaitement aux massifs!

Au fait, j'ai remarqué que les taupes se déchainent, c'est le début des grands travaux...
Que font les trois chats de la maison??????

mercredi 13 février 2019

Quelle belle journée!

Après un bon mois de léthargie, je suis retournée au jardin hier après-midi et aujourd'hui pour commencer le grand ménage puisque le soleil était de la partie!
Je n'ai pas trop travaillé, j'ai surtout trainé pour reprendre contact avec le jardin que j'ai pas mal délaissé ces derniers temps.
J'en ai profité pour faire quelques photos.

 Les fleurs des jacinthes pointent le bout de leur "nez" au mileu des feuilles.

Les jonquilles sortent de terre.

On devine le blanc des fleurs de perce-neige

Les chatons (fleurs mâles) des noisetiers mettent de la couleur dans la haie.

Mais il faut s'approcher pour découvrir les fleurs femelles beaucoup plus discrètes.

Et pendant que je coupais les tiges sèches des sedums et autres vivaces, un rouge-gorge m'a gratifiée d'un concert de plusieurs minutes perché sur une branche du tilleul.


Un petit bémol cependant: le chien de la maison avait décidé de l'accompagner...

mardi 8 janvier 2019

Eclaboussures

Je ne sais pas vous, mais moi je ne fais pas grand-chose  au jardin...
Pourtant, un bon nettoyage serait le bienvenu!
J'ai désherbé jeudi et vlan, un lumbago.
Heureusement cela va mieux.

Aujourd’hui l'envie m'est venue de voir ce qui se passait au bain d'oiseau situé dans le verger.
J'ai pu constater qu'il était très fréquenté et c'est tant-mieux!
Un sansonnet s'en est particulièrement donné à cœur joie!

mercredi 26 décembre 2018

Dis, quand reviendras-tu?

A l'instar de Barbara je pourrais chanter:
Voilà combien de jours, voilà combien de nuits
Voilà combien de temps que tu es reparti...


Mais contrairement à elle je m'adresse à un merle, plutôt aux merles qui peuplaient le jardin et l’égayaient de leurs chants mélodieux.

Ils ont disparu depuis la fin de l'été, alors qu'ils étaient nombreux à fréquenter les buissons et les bains d'oiseaux.
Aujourd’hui, plus un seul ne visite le jardin.

Le responsable de ce malheur s'appelle USUTU.
Il s'agit d'un virus originaire d'Afrique australe transmis par les moustiques et qui touche particulièrement les passereaux et en particuliers le merle noir. Les oiseaux atteints de cette maladie sont affaiblis, bougent peu et semblent désorientés puis meurent en quelques jours...


Alors mon beau merle:
Dis, quand reviendras-tu?
Dis, au moins le sais-tu?
Que tout le temps qui passe ne se rattrape guère
Que tout le temps perdu
Ne se rattrape plus...